14 juin 2013

Une étude interuniversitaire belge lève le voile sur la complexité des enfants HP

Le 29 mai dernier Belga nous informait que la Fédération Wallonie-Bruxelles allait présenter le 7 juin à Namur un nouvel outil développé à la suite d’une étude interuniversitaire et destiné aux enseignants.

Cette nouvelle brochure intitulée « Enseigner aux élèves à hauts potentiels » s’attaque aux clichés et autres idées reçues généralement véhiculés sur le sujet. Elle fournit également nombre de conseils judicieux sur l’accompagnement des ces élèves en milieu scolaire et sur les moyens de formation possibles pour les enseignants, les parents et même les enfants HP. Une bibliographie très intéressante vient compléter ce dossier bien ficelé.

Un devoir de vacances qui tombe à point nommé car on constate malheureusement encore trop souvent que les enseignants ne sont ni formés ni préparés aux spécificités de ces enfants au fonctionnement intellectuel tellement particulier.

Une belle initiative à saluer donc car elle permettra aux professeurs de mieux comprendre et surtout de mieux accompagner ces enfants afin qu’ils puissent trouver leur place dans la société de demain.

Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus, la brochure peut être téléchargée gratuitement au format pdf sur le site enseignement.be.

Article complet : Une brochure pour aider l’enseignant à détecter et accompagner l’élève à haut potentiel – Belga Politique – Le 29 mai 2013 (réf.: Le Vif)

Posté par hpkidmum à 19:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Une étude interuniversitaire belge lève le voile sur la complexité des enfants HP

    Bonjour

    Je suis maman de 3 enfants précoces qui ont maintenant bien grandi. Ils ont entre 17 et 24 ans. Le premier savait lire les lettre de l'alphabet dès l'âge de 1 an 1/2 avant de savoir parler - il n'a parlé qu'à 3 ans parce que je lui ai montré qu'en assemblant les lettres, ça donne des sons et que les sons donnent des mots. Ah ! que n'ai je entendu pendant toutes ces années. Imaginer ce que peux dire des personnes bien intentionnées au demeurant, mais qui ont un QI normal, qui ne sont pas précoces, qui ne sont pas les parents d'enfants précoces, raconter toutes leurs "conneries". Sérieusement entre nous et après avoir accumulé autant d'expérience avec mes 3 zhommes, laissez faire les choses. Mettez aux placards tous conseils de ces gens qui veulent du bien pour vous et votre enfant et maintenant ouvrez votre coeur, vos oreilles et prenez votre enfant dans les bras. Un enfant précoce a besoin surtout d'amour et d'écoute car il apprend plus vite, il comprend plus vite, tout va trop vite, il pense que tout le monde pense comme lui, aussi vite et malheureusement ce n'est pas le cas. Alors parce qu'il est petit, il a peur à cause de sa différence. Parce qu'il comprend très vite qu'il est différent. Et parce qu'on vous entoure de spécialistes bien pensant, qui entre nous, le prennent plus pour un cobaye que pour un être humain, le stressent encore plus.
    J'ai toujours dit à mes fils. Vous avez des capacités que vos camarades n'ont pas. Mais il faut de tout pour faire un monde. Vous ne savez pas tout faire même avec toutes vos capacités. Et surtout je leur ai dit qu'ils ne sont pas seuls. Il y a d'autres personnes qui réfléchissent, réagissent plus rapidement mais il faut apprendre à vivre avec tout le monde. On m'a proposé de mettre mes enfants dans une école spécialisé mais j'ai refusé en leur expliquant qu'ils vont faire comment pour apprendre à vivre avec les autres humains. Il faut bien qu'ils s'habituent à la connerie humaine. C'est une courbe exponentielle qui tend vers l'infini sur un intervalle de 10 nanomètre.
    Aimez vous votre enfant ? Alors dites le lui. Expliquez ce qui soit disant cloche et rassurez le en lui disant qu'il n'est pas seul. Et surtout jouez avec lui. Construire avec les légo et les autres jeux de construction. Ou laissez le jouer seul. Achetez lui des magazines scientifiques. S'il préfère la littérature, n'hésitez pas. Mais surtout vous lui proposez et vous le laissez faire. Et s'il ne veut rien faire. Tant mieux. Laissez le imaginer.
    Par contre concernant l'école, dites lui que c'est une obligation et que toute obligation n'est pas toujours agréable. Dites lui que c'est également une marque d'intelligence d'accepter les contraintes.
    Concernant la position des professeurs. Il faut savoir qu'ils ont beaucoup d'enfants à s'occuper, que le journée ne compte que 24 heures, qu'ils ont une vie en dehors de l'école, qu'ils sont parfois également parents et qu'ils ne peuvent pas préparer 20 programmes différents pour la classe. Alors il faut le lui expliquer à votre enfant.
    Mes fils se sont toujours ennuyés en classe, même jusqu'à la Terminale. Il détestait faire leur devoir. Mais je les motivais en leur expliquant ce qu'il trouverait dans les études supérieures. Le premier est ingénieur, le second c'est en cours et le 3 ira également dans cette branche. J'ai préféré mettre tout l'argent que j'aurais pu dépenser avec des "spécialistes" de côté, pour avoir la possibilité de les mettre plus tard dans une bonne école d'ingénieurs. En France, ce n'est pas forcément dans une école privée. Les publics sont largement mieux. Mais pour y entrer il faut avoir de très bons résultats.
    Encore une chose. Les notes à l'école. N'en faites pas une montagne. Je leur disais toujours :" si tu as une mauvaise note c'est que tu n'as pas compris", tout simplement. Même les enfants précoces ne peuvent pas tout comprendre.

    Et pour terminer. Imaginez vous avoir tout plein de monde autour de vous qui vous regarde bizarrement parce que vous avez un nez rouge. Vous faites quoi. Vous enlevez ce nez rouge au risque de mourir ou vous vous tuez parce que vous ne supporter pas qu'on vous regarde différemment. Vous vous cachez parce que ça vous stress. Vous avez peur parce que même parmi tous ces gens il y a également vos parents qui devraient seulement vous aimer et vous protéger et rien d'autre.Ou imaginez autre chose. Comment pourriez vous vivre autrement ? Qui avez vous besoin lorsque vous êtes petit et sans défense pour vivre autrement ?

    Je vous souhaite une bonne journée

    Une maman poule

    Posté par soleil de minuit, 20 juin 2013 à 10:46 | | Répondre
Nouveau commentaire